Pour tout l’art partout – Les Arts et la ville 2013

Le 22 mai dernier s’ouvrait le colloque Les Arts et la ville à Gatineau, dont le thème général était le rôle de la culture dans le développement durable des villes. Je me suis rendu à cet événement issu du monde municipal et lui étant avant tout destiné. Ceci en traduit la première importance : une très large part des investissements en culture provient du palier municipal, ce qui est le résultat d’une lente mouvance dans les philosophies nationales du financement public. Les conseils des arts ajustent à leur tour leurs politiques devant les nouvelles réalités ainsi créées, ce qui a des répercussions très concrètes chez les producteurs comme chez les diffuseurs.

Cette proximité du colloque avec le monde municipal représente paradoxalement une certaine limite. La relation qu’entretiennent les élus locaux à la culture est généralement d’un ordre précis. C’est notamment à travers son arrimage à la qualité de vie, au bien commun et au développement que la culture intéresse le monde municipal… quand ce n’est pas une vision exclusivement touristique voire économique. Une telle lecture, parfois abusivement cartésienne, attendant rapidement des résultats concrets, laisse de côté de nombreux pans plus diffus du rôle des arts. La fonction et la valeur de l’artiste et de son travail est aujourd’hui assez mal définie pour la population en générale. C’est là une urgente valorisation qui devrait être entreprise en profondeur, en commençant par les décideurs qui ont une telle influence sur les perceptions de la population. Ce vaste travail de sensibilisation, que l’on souhaiterait en amont de toute décision politique en culture, n’allait pas être mené de front à Gatineau, on peut le comprendre.

Néanmoins, il y avait amplement matière à cette rencontre de trois jours, de quoi éveiller les esprits les plus endormis au rôle crucial sinon central de la culture dans le développement durable. Le colloque réunissait des gens d’horizons variés; élus, fonctionnaires et travailleurs culturels, quelques artistes et partenaires ont pu assister à une dizaine de conférence, en plus d’échanger autour de copieux repas…

Au cours des jours à venir, je publierai ici-même une brève série de comptes rendus de cet événement somme toute porteur. Des spécialistes de renommée mondiale, issus de l’architecture, de l’urbanisme, du design, de la recherche en science sociale ou encore des gestionnaires d’événements québécois d’envergure internationale ont eu l’occasion de donner leur point de vue sur le rôle de la culture dans le développement des municipalités. Je tâcherai d’en relever pour vous les moments forts.

Page et programmation du colloque 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s