Drôle de recherche

Pas d’école buissonnière mais bien une retenue ce samedi à La Rubrique, avec La Grande Étude du Théâtre à Tempo, jeune compagnie de Québec.

Active depuis 2008, la troupe a produit trois spectacles à ce jour. Elle les a promenés sur les routes pour des tournées consistantes. La force d’à Tempo réside dans l’interdisciplinarité qui les caractérise, alliant musique et jeu clownesque. Cette particularité leur permet d’adapter certaines productions au « théâtre de rue ». C’est dans ce contexte que vous avez peut-être pu les voir comme moi l’été dernier, au Festival d’été de Québec, sur une scène extérieure. Dans un contexte rendu difficile par l’environnement venteux et bruyant du Port de Québec, ils ont gagné leur jeune public. Sur scène, dans le contexte douillet de la Salle Pierrette-Gaudreault, on peut s’attendre à une redoutable efficacité de leur part.

Cette expérience du théâtre « tout terrain » nécessite en effet une forte habileté à établir rapidement un contact chaleureux avec le spectateur, ainsi qu’à improviser. Les artistes que vous verrez ce samedi dans La Grande Étude sont donc parés à toute éventualité, à commencer par une salle hilare à laquelle ils sauront néanmoins faire entendre une musique très fine, jouée par deux scientifiques un peu stricts et beaucoup comiques.

Une belle occasion de s’amuser donc, ce samedi 10 décembre à 13h30.

Théâtre à Tempo